Hommages

Reprise de « Space Oddity » avec Pierre Luquet

Jérôme Ogier alias Clément Adhére, Toc-toc, Jerry Ohm…

09.06.1970 – St. Jérôme (30.09.2021)
🦋

Musicien, comédien, clown, poète, pilote, facteur…
Frère, ami, copain, collègue, rencontre…
Mari, père, grand-père, fils, petit-fils, cousin, neuveu..
.

Rendez hommage à Jérôme,

Partagez le lien d’une de ses créations, d’une création où il apparaît, une photo, un texte…

afin que tous ceux qui l’ont connu puissent continuer à le découvrir, que ses œuvres et apparitions continuent de vivre et que nous puissions nous recueillir ici en sa mémoire… Merci

🇬🇧 Pay homage to Jérôme,

Share the link of one of his creations, of a creation where he appears, a photo, a text, some words…

so all those who knew him can continue to discover him, his works and appearances can continue to live and so we can come here to remind us his memory… Thank you

Petite Bio : Musicien depuis son plus jeune âge, diplômé violon du conservatoire et de la HES de Jazz de Berne, Jérôme était un multi-talent dans beaucoup de domaines, voici quelques-uns des nombreux projets, groupes, pièces de théâtre, films, performances auxquels Jérôme à participé et posé sa note, marqués de son empreinte…aux 4 coins de la terre.

Musique – chant, violon, piano, contrebasse et composition :
Jérôme Ogier & Les Froggy Jazz, Jérôme Ogier meets Madco,, Les Barons Tziganes, Los Tanguero, Hervé Leserteur, Vic Pitts, Diana Miranda, Michel Fleiner, Metal Karton, Jelikoo, Les Becs bien Zen, Slash Gordon, The Adventures Of.., Kyrbis Band, Tülü, etc.

Comédien – Théatre et films :
Colza Klo, Mosaic Barjo, Enfants de Bohème, Les paysans, les visiteurs de Clérmont, L’usage du Monde, Les Terriens, Ceux qui ne sont pas là, levez vous, Royal Air Farce, l’Aréopostale, L’évadé de 1789, etc.

En tant que multi-instrumentaliste il a participé à des nombreux projets… tous ne sont pas mentionnés ici…sa mélodie et son empreinte reste et continue…à résonner.


4 réponses sur « Hommages »

  1. Ingeli Guyot

    Mon Jérôme, mon cher Om. Je suis bouleversé d’avoir vue et entendue tes talents. J’en ai pas assez profité….. Nous, c’était la bonne bouffe, des engueulades, des rigolades et quand le crabe c’est invité, nous avons changé de registre….. Tellement de sagesse partagés, plein d’amour libéré, l’essentiel a profité de toute la place durant de petits moments. La dernière fois que j’ai entendue ta voix au téléphone tu m’as proposé de prier…. Alors j’ai priée le produit qu’on t’a injecté pour qu’il chasse le crabe, mais je ne t’ai pas rencontré dans ma prière. Alors j’ai priée la lune, le soleil, les oiseaux, ce que j’ai pensé être dieu, j’ai même priée l’herbe….. je ne t’ai pas rencontré dans mes prières. Un jour j’ai balayée les escaliers dehors, le soleil me chauffait le dos et un petit vent jouait à disperser les feuilles ramassés. J’ai sentie une immense paix, je me suis senti à ma juste place, dans une profonde gratuite. C’est à ce moment là que je t’ai rencontré et avec ton sourire de tombeur tu m’a dit : »voilà, tu l’as trouvé ta prière.
    Je ne dis pas que tu ne me manque pas. Et je te pleure encore. Je suis aussi triste que Rachèle, Jules et Eva doivent apprendre à vivre sans toi. Je voudrais juste encore te dire merci, d’avoir semé tes graines de cœur dans ma vie. Bon vent, cher Om

  2. Mossetti

    Texte pour Jérome (sur un air d’alouette)

    T’y a pas cru ? J’y ai pas cru… (et la tête ? et la tête…)
    T’es toujours là ? L’est toujours là…
    L’es pas là-bas ? Houla bah lui…
    L’a pas parti ? L’est chifoumi…
    A A A A,
    Jééééromette il a fait place nette,
    Jéééééromette il est rigoli
    Jéééééromette il a dans sa boite,
    Leeeees lunettes, c’est pas pour mamie…

    … Les lunettes c’est pas mamie ? Non les lunettes c’est pour loui…
    C’est pour qui ? C’est pour loui…
    Il est qui ? l’est parti…
    Oh Oh Oh Oh
    Jéééérometteu ah là Jéromèteu, Jéééérometteu l’est parti d’ici…

    L’est pas là l’est pas là-bas ?
    C’est ici qu’il a fini…
    L’a pas dansé la Java !?
    Oh que si mais oh que si !

    A A A A
    Jééééromette sacré Jéromèteu
    Jééééromette, l’aime les cacahuètes…
    L’aimait bien les cacahuètes ? L’aimait bien les allumettes…
    L’a chanté les giroflettes ?
    L’a dansé pour des boulettes…
    Des boulettes ? Allumettes… Cacahuètes ? Mimolette… Pirouette ? Marie-Berthe… Isabelle ? Olivier… Picorette ? Bernadette… Tu arrêtes ? Oui j’arrête…
    Oh Oh Oh Oh,
    Jéééééromette, sacré Jéromèteu,
    Jééééromette, il est dans son lit…
    L’a plus d’un tour dans sa boite ?
    L’a plus d’un tour dans son sac !
    L’aime bien Jean Sébastien Bach ?
    L’aime bien manger les tomates…
    Les tomates ? Les saucisses… Les jardins ? Les cerises… Les violons ? L’y connait… L’y s’amuse ? L’y rigole… Li camion ? L’y conduit… La chanson ? Ci bonheur…
    A A A A

    Jééééromette là mon Jéromèteu,
    Jééééromette l’est pas loin d’ici…
    L’est pas loin, l’est pas parti ?
    L’a mangé les spaghettis…
    L’est rendu chez sa mamie ?
    Le pestak est pas fini…
    Pas fini ? L’est parti…
    Pas ici ? Chez mamie…
    Maminou ? Mamie vous… Mamie eux ? Mamie nous…
    Les Mamies ? Les Papy… Les Fluffy ? Les gentils… Les Mômans ? Les Tantans… tous les gens ? tous les gens… et Jeanjean ? et Jeanjean… là-bas dedans ? Là bas dedans… Tout l’monde va ? Chez tata … chez là-haut ? Chez là-bas … L’est pas là ? L’est pas loin… On s’verra ? Oui là-bas…
    A A A A
    Jééééromette mon bon Jéromèteu
    Faut admettre, on s’est bien marré…
    On s’est bien marrés ici ? On s’est bien marré là-bas…
    Mais toi tu n’es pas parti, c’est nous qui sommes ici-bas…
    T’es pas là ? Oh que si… Mon ami ? C’est bien toi…
    On est là ? Oh que oui…
    Les bêtises ? Les Bla bla…
    Toujours on ? Les fera…
    Même ici ? Même là-bas…
    Tu connais ? Et moi pas…
    C’est pas grave ? Tu es là…
    On rigole ? Rigolera…
    Jééééromette mon vieux Jéromèteu,
    Jéééééromette, On n’a pas fini.
    (pas fini ? les mamies… les gentils ? c’est pas moi …. AD LIB…)

    Arnaud alias Mouzèch
    (novembre 2021)

  3. Fabrice

    Jérôme,
    La première fois que je t’ai vu, c’était au Modern, à Annemasse. Assis à une table, tu écrivais un poème. En partant, tu m’en as lu un extrait alors que je ne t’avais rien demandé. Ce poème parlait « d’une place de village où tu errais parfois…et qu’en fait, cette place était vide ». Et ça a été là un de mes running gag, quand nous sommes ensuite devenus amis, pour me foutre de toi. J’aimais parfois, et même dix ans après, t’envoyer le message : « Sur une place de village où je errais parfois » auquel tu répondais un sobre : « Ta gueuuuuuuule ». Ça me faisait tellement rire.
    Peut-être pas autant que quand tu avais chanté Zombie de Cranberries avec du Yodel dans le refrain. Tu yodelais bien en plus. En plus de savoir faire plein de choses.
    En plus d’être un si chic type.
    Je n’ai quasiment aucune photos persos exposées dans mon appart, mais dans ma chambre, il y en a une de toi et moi, sur scène, prise lors de notre Spectacle Royal Air Farce, version 1, avant que Giuseppe ne reprenne mon rôle.
    C’était chouette de le monter avec toi ce spectacle. C’ était chouette d’être ensemble, à Seyssel au bord de l’eau, et de l’écrire. C’était chouette de le jouer avec toi.
    À toutes nos blagues débiles et nos fous rires. À cet humour absurde qui a grandement participé à notre amitié. Cette place de village est vraiment trop vide aujourd’hui.

    Mes pensées vont à ta jolie petit gueule, à Rachele, Jules et Eva.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.